Assurance emprunteur : peut-elle être souscrite hors de sa banque ?

Le monde de l’assurance est plein d’incertitudes qui déroutent les emprunteurs potentiels. Par exemple, ce qui est impensable, c’est l’obligation de souscrire à des assurances, bien qu’elles ne soient pas justifiées par la loi. Mais c’est tout à fait logique, car l’établissement bancaire veut aussi s’entourer de mesures maximales avant de débloquer les fonds demandés. Cette approche peut être comprise pour la durabilité de leurs structures.

La loi autorise de choisir

Depuis la loi Lagarde 2010, les emprunteurs sont libres de choisir l’assureur de leur choix. Avant cette date, l’assurance hypothécaire était un monopole à travers les filiales des banques et divers partenaires. Deuxièmement, il obtient une part du montant de la contribution d’assurance emprunteur. L’origine de la loi de Lagarde réside précisément dans les dérivées résultant de cette application. En effet, se référant à la loi n ° 2010-737 du 1er juillet 2010 à l’article 21, l’assuré ne peut s’opposer au choix de l’assuré, tant que le contrat d’adhésion prévoit des garanties similaires ou supérieures à celles offertes par le Banque. S’il souhaite changer d’assurance après un an, la banque doit accepter son choix. Tout refus doit être justifié. Selon une directive complémentaire de 2015, la délégation des banques et des assurances est tenue d’inclure une liste complète des garanties et équivalents associés à ce contrat.

Quelques aperçus sur la législation

Si l’assuré décidait de couvrir en dehors de sa banque, l’assuré pourrait économiser beaucoup de milliers d’euros. Cela est particulièrement possible si vous avez recours à des comparaisons en ligne pour trouver une assurance offrant les meilleurs avantages, coûts et garanties. Cette option, également appelée délégation d’assurance emprunteur, nécessite donc un assureur indépendant. L’avantage de la personnalisation est aussi le type de contrat que nous signons avec la délégation d’assurance. Il prend en compte le profil de l’assuré et peut offrir des risques mieux évalués pour un budget réduit. Si la grande majorité des Français connaissent leurs droits d’assurance, seule une faible proportion de 15% des débiteurs sollicite la délégation d’assurance.

Assurance emprunt hors de sa banque

Si vous souhaitez vous passer des avantages de l’assurance emprunteur, le moyen le plus efficace est de comparer les assurances en ligne. Au cours des demandes d’un prêt hypothécaire bancaire, l’emprunteur devrait d’abord échanger les taux d’intérêts avec les banquiers sans aborder la question de l’assurance. Il devrait alors demander une simulation de son prêt avec une notification et un formulaire de souscription à une assurance bancaire. Une fois qu’il a obtenu ces documents, il peut lui parler de sa décision de souscrire une assurance autre que celle qu’il propose.

Délégation d’assurance : peut-on vraiment réduire le coût de son crédit ?
Loi Hamon : quel impact sur le droit à la résiliation ?