Franchise de l’assurance auto : qu’est ce que c’est ?

En fait, si un accident sur la voie publique s’est produit, l’assuré doit encore payer un certain montant afin de couvrir les frais d’entretien de la voiture : Ceci est appelé une franchise. Selon les compagnies d’assurances, sa somme peut beaucoup varier. Par conséquent, la franchise fait partie d’un critère à considérer au cours du processus de la signature d’un contrat d’assurance voiture.

Franchise de l’assurance auto

La franchise de l’assurance automobile est le montant que vous serez toujours obligé de supporter une fois que la compagnie d’assurance aura indemnisé la réclamation. Cette somme peut correspondre à un rapport de la somme de l’indemnisation, ou peut être réalisée au moyen d’un montant définitif (en euros) ou la combinaison de ces 2 méthodes de calcul.

«Protection juridique», « garantie tierce collision », «Bris de vitre», « incendie », «Vol de voiture»……. toutes ces garanties comportent généralement une franchise. Cependant, elle doit être prévue au préalable dans le contrat aléatoire du véhicule.

Franchise de l’assurance auto : quels sont ses principaux types ?

Il y a de nombreux types de franchises de l’assurance auto à savoir :

  • La franchise fixe (appelée aussi « franchise absolue ») : Sachez que cette dernière est la franchise la plus courante. Il est donc question d’une somme définie contractuellement qui sera toujours inchangé peu importe le montant des dégâts. Il est donc déduit des allocations.
  • La franchise proportionnelle (aussi connu sous l’appellation « franchise forfaitaire ») : ce type de franchise convient à un pourcentage déterminé contractuellement des frais occasionnés par le sinistre. Elle maintient toujours la limite supérieure.

Franchise de l’assurance auto : en quoi cela consiste exactement ?

En réalité, l’objectif majeur d’une franchise de l’assurance voiture est de rendre les automobilistes responsable. Par conséquent, les compagnies d’assurance repartiront le risque avec le preneur d’assurance en cas d’accident responsable : chacun est responsable du paiement d’une partie du montant à rembourser.

En fonction de formule d’assurance contractée – assurance la plus complète, assurance intermédiaire ou encore une assurance en responsabilité civile -, la somme de la franchise véhicule est susceptible de varier du simple au double : il faut alors bien faire la comparaison des contrats et d’adopter soigneusement la bonne assurance véhicule afin de se débarrasser des contraintes budgétaires si la réclamation responsable survient. En outre, le contrat moins cher (au tiers) aura surement une grande franchise et entraînent des coûts importants si un accident s’est produit, par rapport à un contrat tous risques.

Antivol agrée assurance SRA : est-il obligatoire pour un scooter ?
Comment assurer mon véhicule lors d’un voyage à l’étranger ?