La puissance fiscale d’un véhicule : quel impact sur le coût de l’assurance ?

Publié le : 26 septembre 20227 mins de lecture

Avez-vous déjà essayé de comparer les tarifs d’assurance automobile en fonction de la puissance fiscale de votre véhicule ? Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le faire, sachez que c’est un élément important à prendre en compte lorsque l’on choisit une assurance auto. En effet, la puissance fiscale d’un véhicule a un impact direct sur le coût de l’assurance. Celle-ci est déterminante dans le calcul du tarif de l’assurance, car elle permet de déterminer le risque potentiel que le véhicule représente.

Qu’est-ce que la puissance fiscale d’un véhicule ?

La puissance fiscale d’un véhicule est un élément important à prendre en compte lors de l’achat d’un nouveau véhicule. C’est un indicateur du coût de l’assurance, de la taxe d’immatriculation et de la taxe routière. Plus la puissance fiscale est élevée, plus ces coûts seront élevés. Vous pouvez la trouver sur la carte grise de votre véhicule dans la section P6 indiquée en chevaux fiscaux (CV). La puissance fiscale d’un véhicule est calculée en fonction de plusieurs critères, notamment la cylindrée du moteur, le nombre de chevaux fiscaux et le poids du véhicule. Pour les voitures particulières, la puissance fiscale va de 3 CV à 45 CV. Les voitures les plus puissantes, comme les SUV, les berlines de luxe et les voitures de sport, ont une puissance fiscale supérieure à 40 CV. Les deux-roues motorisés, comme les motos et les scooters, ont une puissance fiscale allant de 2 à 25 CV. La puissance fiscale des véhicules commerciaux légers, comme les camionnettes et les fourgonnettes, va de 3,5 à 20 CV. Pour les poids lourds, comme les camions et les autobus, la puissance fiscale varie de 8 à 120 CV.

Quel impact la puissance fiscale a-t-elle sur le coût de l’assurance ?

La puissance fiscale est l’un des facteurs qui influencent le coût de l’assurance. En effet, plus une voiture est puissante, plus elle est susceptibles de causer des dommages et, par conséquent, de coûter cher à assurer. La puissance fiscale est un élément important à prendre en compte lors de l’achat d’un nouveau véhicule, car elle influence le coût de l’assurance, de la taxe d’immatriculation et de la taxe routière. Le coût de l’assurance automobile est en partie déterminé par la puissance fiscale du véhicule. Celle-ci est calculée en fonction de la cylindrée du moteur et de la puissance du véhicule. Plus la cylindrée et la puissance du véhicule sont élevées, plus le coût de l’assurance est élevé. Cette hausse du coût de l’assurance est due au fait que les véhicules plus puissants sont considérés comme plus dangereux et que les assureurs prennent donc un risque plus élevé en les assurant. Les compagnies d’assurance considèrent que les véhicules puissants sont plus susceptibles d’être impliqués dans des accidents et de causer des dommages importants. En conséquence, les conducteurs de véhicules puissants paient des primes d’assurance plus élevées. Cela est dû au fait que les véhicules puissants ont tendance à être plus chers à réparer et à remplacer en cas de dommages. De plus, les conducteurs de véhicules puissants ont tendance à être plus jeunes et moins expérimentés. Les compagnies d’assurance considèrent que les conducteurs plus jeunes sont plus susceptibles d’être impliqués dans des accidents. En conséquence, les conducteurs de véhicules puissants paient des primes d’assurance plus élevées que les conducteurs de véhicules moins puissants.

Quels sont les autres critères pris en compte pour le coût de l’assurance ?

Cependant, il est important de noter que la puissance fiscale n’est pas le seul critère qui entre en compte dans le calcul du coût de l’assurance. D’autres facteurs, tels que le type de véhicule, l’historique de conduite du conducteur, etc., sont également pris en compte.

La puissance fiscale d’un véhicule a un impact direct sur le coût de l’assurance. En effet, plus la puissance fiscale est élevée, plus le coût de l’assurance sera élevé. Cependant, il existe d’autres critères qui peuvent avoir une influence sur le coût de l’assurance. Parmi ces critères, on peut citer :

  • La marque et le modèle du véhicule : certains véhicules sont plus chers à assurer que d’autres, en raison de leur coût de réparation ou de leur potentiel de vol.
  • L’âge du conducteur : les jeunes conducteurs sont généralement plus chers à assurer que les conducteurs plus expérimentés, en raison de leur manque d’expérience.
  • Le lieu de résidence : les conducteurs habitant en zone urbaine sont généralement plus chers à assurer que ceux habitant en zone rurale, en raison du nombre plus important d’accidents survenus en zone urbaine.
  • Le niveau de bonus/malus : plus le niveau de bonus/malus est élevé, plus le coût de l’assurance sera élevé.

Quelles solutions pour réduire le coût de l’assurance avec une puissance fiscale élevée ?

Il existe de nombreuses façons de réduire le coût de l’assurance automobile. Regardez bien votre puissance fiscale sur la carte grise pour faire votre devis avec l’assurance. Par exemple, il est possible de souscrire une assurance au tiers si vous ne souhaitez pas assurer la totalité de la valeur de votre véhicule. En effet, l’assurance au tiers est moins chère que l’assurance tous risques. Une autre solution consiste à choisir une assurance avec une franchise élevée. En effet, les assurances avec une franchise élevée sont moins chères que les assurances avec une franchise faible. De plus, il est important de comparer les offres des différentes compagnies d’assurance avant de souscrire un contrat. En prenant le temps de comparer les offres, vous êtes sûr de trouver la meilleure assurance au meilleur prix.

Il est donc important de prendre en compte la puissance fiscale d’un véhicule lors du choix de l’assurance. Voici quelques exemples de tarifs d’assurance en fonction de la puissance fiscale d’un véhicule, en moyenne :

– Pour une voiture de 4 CV, le tarif d’assurance est de 50€/mois.

– Pour une voiture de 5 CV, le tarif d’assurance est de 55€/mois.

– Pour une voiture de 6 CV, le tarif d’assurance est de 60€/mois.

Comme on peut le voir, plus la puissance fiscale d’un véhicule est élevée, plus le coût de l’assurance sera élevé. Il est donc important de bien prendre en compte ce critère lors du choix de l’assurance.

Assurance auto : comment déclarer un dégât matériel à son assurance ?
Antivol agrée assurance SRA : est-il obligatoire pour un scooter ?

Plan du site