Perte totale ou partielle d’autonomie : que couvre l’assurance dépendance ?

Une assurance dépendance peut être souscrite de façon collective ou individuelle. Plus, l’assuré souscrit tard, plus la cotisation sera élevée car le risque de dépendance est important. Elle couvre toutes les dépenses financières liées à une perte d’autonomie partielle ou totale. De toute évidence, vous devez vous tourner vers un assureur fiable et réputé.

C’est quoi exactement l’assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est un bail de prévoyance qui vous permettra d’obtenir une compensation financière en capital ou en rente lorsqu’une dépendance totale ou partielle survient. De ce fait, l’assuré doit verser une prime d’assurance. Ensuite, en cas de dépendance, il percevra une indemnisation prévue par le contrat. De cette manière, il pourra financer les solutions qui répondent le plus à ses besoins. La couverture de l’assurance dépendance concerne l’aide à domicile, l’hébergement dans une maison de retraite ou l’aménagement de logement. Vous devez savoir que la rente viagère est connue comme la somme versée mensuellement par l’assureur jusqu’à la mort de l’assuré pour compléter ses ressources. Ce dernier détermine ce montant lors de sa souscription. Cette rente est réduite en cas de dépendance partielle et elle est versée en totalité en situation de dépendance totale. 

Comprendre le fonctionnement de l’assurance dépendance

Vous devez savoir que les effets de la perte d’autonomie peuvent être lourds pour les victimes et leurs proches. C’est pour cette raison qu’il est préférable de se tourner vers une couverture de l’assurance dépendance. Vous devez savoir que la perte d’autonomie peut se définir comme l’impossibilité ou la difficulté de réaliser soi-même certaines activités ou actes de la vie quotidienne sans intervention extérieure. Il faut noter que des grilles de référence existent pour déterminer le niveau de dépendance. Ainsi par exemple, la grille AVQ se réfère aux 5 actes basiques tels que la toilette, le déplacement, l’habillage, l’alimentation et le transfert (se lever, s’asseoir, se coucher). 

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance dépendance

La couverture de l’assurance dépendance de faire face aux problèmes financiers liés à la perte d’autonomie. Vous devez savoir que chaque contrat peut être accompagné des services complémentaires d’assistance, de prévention, d’information et de conseil. Il peut s’agir d’une aide à la constitution de dossier, des actions d’accompagnement, un service d’assistance pour aider ou orienter l’assuré avec son entourage. Vous pouvez choisir des contrats individuels ou collectifs. En effet, cette assurance peut être souscrite par une entreprise pour ses salariés. La souscription à une assurance dépendance est destinée à toute personne de moins de 70 ans. 

Transport en ambulance : comment est-on remboursé ?
Nouvelle réforme optique : est-ce vraiment plus intéressant ?